ambiance_t2-a2.jpg

Jacob et Esaü : rivalités entre frères

Tome 2 / Animation 2


Objectif

Inviter les enfants à parler des relations qu'ils ont avec leurs frères et soeurs (avec leurs cousins/ cousines ou autres enfants qui sont proches s'ils sont enfants uniques).

Dans le livre

Texte(s) biblique(s)

  • Genèse:27:30-46

Verset(s) clé(s)

  • Genèse:28:13-15

Déroulement de l'animation

En partant de l'histoire entre Esaü et Jacob, de leurs différences, des places dans la fratrie, des tensions, amener les enfants à réfléchir sur leur(s) relations avec leur fratrie ou avec d'autres enfants dont ils sont proches s'ils sont fils/filles uniques.

Vidéo

Versets de la semaine

  • Genèse:27:30-40, Genèse:27:41-46, Genèse:28:10-22, Genèse:29:1-13, Genèse:29:14-30

Pages

22 à 37

Activités

Accueil des enfants

Description

Dessin :

  • Demander aux enfants de dessiner de manière schématique leur fratrie sur une feuille, (ou leur proposer des images de garçons et de filles à coller sur une feuille, selon le nombre de frères ou de soeurs qu'ils ont).
  • Leur demander de se représenter eux-même, puis leurs frères et soeurs, demi-frère, demi-soeur, et une maman enceinte, s'ils savent qu'un bébé arrive bientôt.
  • Puis leur demander de noter l'âge et 2-3 caractéristiques de leurs frères et soeurs en-dessous de chaque enfant. Ex: drôle, créative, énervant, rêveuse, sportif, ...

Introduction au thème

Description

Rappeler le début de l'histoire de Jacob et Esaü aux enfants en résumant Genèse:25:19-34 et Genèse:27:1-17., Genèse:27:1-17

"Les deux frères étaient assez différents. L'un aimait chasser l'autre pas. L'un avait un droit d'aînesse et l'autre pas. Mais un jour, Jacob a profité que son frère Esaü était affamé pour lui demander de lui vendre son droit d'aînesse contre un plat de lentilles et du pain. En acceptant ce marché, Esaü a méprisé son droit d'aînesse, il l'a considéré comme sans vraie valeur. Pour lui, un repas avait plus de valeur. Les années ont passé... À 40 ans, Esaü a pris pour femmes 2 étrangères. Cela a rendu tristes ses parents car ces femmes adoraient d'autres dieux et pas Yahvé, le créateur. Jacob avait bien sûr aussi 40 ans, mais il était toujours célibataire ! Puis leur père Isaac étant âgé et presque aveugle, il a voulu bénir ses fils avant de mourir. Il voulait surtout bénir Esaü, l'aîné. Mais Rebecca a informé Jacob et l'a encouragé à se faire passer pour Esaü pour recevoir à sa place la meilleure bénédiction. Et c'est là que toute la famille a basculé dans les énigmes, les mensonges, l'hypocrisie et finalement la séparation."

Demander aux enfants d'être attentifs à ce qui fait qu'ils se ressemblent et à ce qu'ils ont de différents. Faire ensuite la liste des choses qui sont similaires et leurs différences. Ex. similaire : ils sont nés le même jour, même jour pour l'anniversaire (jumeaux). Ex. différent : l'un aime chasser, l'autre rester avec sa maman sous la tente. Etc.

Sujet de l'animation

Description

Relire éventuellement Genèse:27:18-29 et lire Genèse:27:30-40. Quatre enfants peuvent faire les rôles de Jacob, d'Esaü, d'Isaac et du narrateur. , Genèse:27:30-40

Lire ou raconter la suite de l'histoire :

Car quand Esaü a compris ce qui s'était passé en son absence, il a eu de la haine contre son frère et il s'est dit dans son coeur :

"Je tuerai mon frère jumeau quand notre père sera mort."

Rebecca a donc préféré envoyer son fils Jacob chez son frère Laban pour lui sauver la vie. Et sur sa route, il va rencontrer Dieu. Dieu va se révéler à lui et lui parler dans ses rêves. Ce sera un moment très fort dans sa vie. Il va même dresser un autel et faire une promesse à Dieu si Dieu est avec lui. Il lui promet de lui donner le 10% de tout ce qu'il va gagner. Les tensions entre frères ont dans ce cas étaient provoquées en partie par les parents."

Sujet de l'animation

Description

Discussion :

Que penser de cette famille ? Des relations entre les frères ? Est-ce que Jacob a eu raison de suivre les conseils de sa mère ? Est-ce qu'il vous arrive de vous énerver vraiment contre votre frère ou votre sœur ? Avez-vous l'impression que vos parents font aussi parfois du favoritisme ? Comment vivez-vous cela ? Pouvez-vous leur dire ce que vous ressentez ?

Esaü ressent de la haine et un désir de meurtre. Ce sont des sentiments très forts. Mais la colère, le sentiment d'avoir été trompé et volé d'une partie de son héritage peuvent provoquer des réactions extrêmes.

Quand on se sent traité injustement, que peut-on faire ? Croyez-vous que Jésus peut entendre votre sentiment d'injustice ? N'hésitez pas à lui partager tout ce que vous vivez et ressentez. Dans les psaumes, il y a de nombreux exemples de personnes qui ont exprimé leurs sentiments et émotions à Dieu ; même leur désir de maudire d'autres personnes. Vaut mieux exprimer sa colère avec des mots que de passer par des actes violents.

Engagement personnel

Description

Prendre un temps pour réfléchir comment nous pourriond améliorer nos relations avec nos frères et sœurs. Voilà quelques idées :

  • Peut-être avez-vous besoin de discuter avec l'un d'eux d'un conflit que vous avez eu ? 
  • Ou pourriez-vous leur partager combien ils sont précieux pour vous ? 
  • Ou demander à Dieu de vous donner de l'amour pour mieux aimer vos frères et soeurs ?
  • Ou leur faire une surprise, un petit cadeau, leur rendre un service, les aider, ... leur témoigner ton amour de diverses manières ? 

Réfléchissez chacun, puis engagez-vous à faire une action ou prière pour eux cette semaine !

Ma prière

Description

Prendre le temps de prier chacun pour ses frères et soeurs, ses parents ; pour de bonnes relations, de l'écoute, du respect, et un climat d'encouragement dans la famille. Et encourager les enfants à continuer pendant la semaine et au-delà !

Le moment détente

Description

Devant Dieu, nous sommes tous appelés ses enfants. Nous sommes donc frères et soeurs en Christ. Jouer avec eux au jeu des 7 familles. Si vous n'avez pas un jeu de cartes, il existe des versions imprimables sur internet.

Conclusion et Ouverture

Description

On ne choisit pas sa famille. C'est Dieu qui nous place dans notre famille, comme Esaü et Jacob. Nos parents nous sont donnés pour nous aimer, nous protéger, nous apprendre à connaître Dieu et à respecter les autres, etc. Nos frères et sœurs grandissent avec nous : ils peuvent être source de joie et de conflits. Mais nous sommes tous appelés à nous aimer les uns les autres. Alors commençons par aimer les membres de notre famille.