ambiance_t1-a1.jpg

Adam et Ève et la création de Dieu

Tome 1 / Animation 1


Objectif

Comprendre que Dieu est le Créateur de toutes choses, qu’il a créé chacun d’entre nous et en prend soin. Nous occupons une place particulière au sein de la création.

Dans le livre

Texte(s) biblique(s)

  • Genèse:1:1-40, Genèse:2:1-17

Verset(s) clé(s)

  • Genèse:1:27:

Déroulement de l'animation

Lors de cette animation, nous allons aborder le commencement de toutes choses : la création. Puisque la création de Dieu est belle et harmonieuse, les activités proposées seront basées sur le visuel et sur la nature. Après un petit jeu introductif qui permettra à l'animateur d'évaluer pour lui-même les connaissances des enfants, nous aurons une lecture approfondie du texte biblique. Puis nous apprendrons le verset du jour avec une méthode visuelle d'apprentissage. Nous aurons ensuite un temps de réflexion avec les enfants pour nous arrêter sur la création des êtres humains et ce que cela implique pour chacun de nous. Pour terminer, nous ferons un bricolage qui permettra aux enfants de voir le miracle de la vie, afin d'essayer d'imaginer comment Dieu a créé toutes choses.

Vidéo

Versets de la semaine

  • Genèse:1:1-13, Genèse:1:14-19, Genèse:1:20-25, Genèse:1:26-31, Genèse:2:1-7

Pages

12 à 23

Activités

Accueil des enfants

Description

Avant l’arrivée des enfants, disposer des feutres ou des crayons de différentes couleurs ainsi que des étiquettes autocollantes de 3-4 cm. Accueillir les enfants et leur demander d’écrire chacun leur nom sur une étiquette et de la décorer à leur manière. Ensuite, l’animateur récupère l'étiquette de chaque enfant (elle sera utile pour le bricolage en fin de leçon) et en profite pour apprendre le nom de ceux qu’il ne connaît pas. En attendant que tous aient fini, prendre le temps de discuter avec les enfants, leur demander comment s’est passée leur semaine, etc.

Introduction au thème

Description

Matériel :

Une ou deux grandes feuilles de papier sur lesquelles on trace sept cercles de couleur dans lesquels on inscrit un jour différent (cf. l’exemple en Annexe 1), de la patafix©, les éléments de la page en Annexe 2 imprimés et découpés.

Discours de l’animateur :

« Les enfants, j’ai rencontré Johana cette semaine et elle m’a dit que les aventuriers Jack et Jade avaient été envoyés au tout début de l’histoire du monde, lors de la création. Enfin… ils sont arrivés juste après la création. Et ils ont découvert un endroit magnifique, verdoyant, plein de belles choses : des arbres gigantesques, des fleurs qui sentaient bons, des fruits exotiques, des animaux de toutes espèces, des paysages magnifiques… Et je peux vous dire qu’ils en avaient vu des choses au cours de tous leurs aventures, mais là… waouuu… ils ont été bluffés par la beauté de ce qu’ils voyaient ! Mais il y a quand même une chose qu’ils n’ont pas bien comprise : qui est-ce qui a fait un monde si beau ? Et comment s’y est-il pris ? Nos deux explorateurs ont remarqué que la nature était très diversifiée, il y a des animaux, des arbres, la mer, la lune, etc. Ils aimeraient bien comprendre comment ce monde a été ordonné. Pouvez-vous les aider ? »

Après cette introduction, placer la ou les feuilles de papier sur la table au milieu des enfants. L’animateur leur remettra ensuite les dessins de l’Annexe 2 imprimés et découpés.

Le but : que les enfants les replacent dans le bon ordre, sachant qu’il y a deux éléments par bulle et un seul pour la 7e bulle. Cet exercice se fait sans l’aide de la Bible ou de l’animateur. Celui-ci peut tout de même expliquer ce que représentent les dessins, en particulier ceux qui sont plus abstraits tels que l’ampoule qui représente la lumière, la tache noire qui représente l’obscurité, etc.

Une fois que les enfants se sont mis d’accord, ils peuvent mettre un petit bout de patafix© sur chaque image pour qu’elle reste en place. Le schéma comportera probablement des erreurs, mais cela ne fait rien car la suite de la leçon servira à les corriger.

L’animateur reprend donc la parole :

« Merci les enfants, je pense qu’on y voit beaucoup plus clair et que cela va aider Jack et Jade dans leur enquête. Êtes-vous sûrs d’avoir tout placé dans le bon cadre ? Ce n’était pas un exercice très facile… Le mieux, c’est qu’on lise l’histoire telle qu’elle nous a été racontée dans la Bible et que chacun d’entre nous soit attentif à notre schéma pour le corriger au fur et à mesure. »

Sujet de l'animation

Description

Pour cette leçon, on lit un texte un peu long mais qui forme un ensemble :

Gen:1:1 à 2:3. , Gen:2:3

Comme le texte est long, on ne le lira pas d’une traite, mais l’animateur peut demander à plusieurs enfants de lire le texte à tour de rôle. Par exemple, on peut demander à chaque enfant de lire jusqu’à ce qu’il tombe sur les mots : « Il y a un soir, il y a un matin. Voilà le jour X. ». Cette phrase indique que l’on change de lecteur.

À chaque changement de lecteur, on discute de ce qui a été lu selon les questions ci-dessous puis on vérifie le schéma de la création qui a été fait par les enfants en début de leçon. Il y a beaucoup de questions proposées, c’est pourquoi, selon le temps imparti, l’animateur peut choisir de discuter seulement d’une seule des questions posées pour chaque jour. 

Jour 1 (Gen:1:1-5)

Questions en fin de lecture :

  • Par quel procédé Dieu crée-t-il ? [Réponse : par la parole, ce qui révèle sa puissance]
  • Qu’est-ce que Dieu a créé pendant ce premier jour ? [Réponse : création de la lumière, séparation du jour et de la nuit]

Vérification du schéma : dans la bulle 1 doit figurer l’ampoule qui symbolise la lumière et la tache noire qui symbolise l’obscurité.

Jour 2 (Gen:1:6-8) 

Questions en fin de lecture :

  • Que sont les eaux du dessous et les eaux du dessus ? [Réponse : les eaux du dessous désignent bien sûr les mers, les océans, les lacs, etc., quant aux eaux du dessus, elles représentent le ciel, car à cause de la pluie, on pensait à l’époque qu’il y avait une étendue d’eau au-dessus de la terre]

Vérification du schéma : dans la bulle 2 doivent figurer le nuage et la mer qui symbolisent la séparation des eaux du dessous de celles du dessus. 

Jour 3 (Gen:1:9-13)

Questions en fin de lecture :

  • Que se passe-t-il pendant ce troisième jour ? [Réponse : séparation de la mer et de la terre et création des végétaux]
  • Quels végétaux pouvez-vous citer ? [Réponse : pissenlit, coquelicot, chêne, palmier, baobab, gazon, blé, etc. Laisser les enfants donner de nombreuses idées, cela mettra en avant la diversité de la création]

Vérification du schéma : dans la bulle 3 doivent figurer le globe terrestre qui symbolise la séparation de la terre et de l’eau, ainsi que l’arbre.

Jour 4 (Gen:1:14-19)

Questions en fin de lecture :

  • Qu’est-ce que « la plus grande lumière pour commander au jour » et « la plus petite lumière pour commander à la nuit » ? [Réponse : le soleil et la lune]
  • Pourquoi le texte nous dit-il qu’ils servent à marquer les saisons ? [Réponse : la lumière nous aide à nous repérer dans l’année, à savoir dans quelle saison nous sommes. Par exemple, la présence du soleil est plus longue en été et plus courte en hiver. De plus, les Israélites observaient la lune pour définir leur calendrier et donc pour savoir quand préparer les différentes fêtes comme la Pâque, etc.]

Vérification du schéma : dans la bulle 4 doivent figurer le soleil et la lune.

Jour 5 (Gen:1:20-23)

Questions en fin de lecture :

  • Quelles espèces d’animaux sont créées ce jour-là ? [Réponse : goéland, cygne, rouge-gorge, truite, baleine, dauphin, etc. Laisser les enfants donner de nombreuses idées, cela mettra en avant la diversité de la création]
  • Qu’est-ce que Dieu leur dit ? [Réponse : de se multiplier et de remplir la terre. Essayer de faire comprendre aux enfants que cela montre que non seulement Dieu a créé chaque animal mais qu’il en prend aussi soin en permettant à chaque espèce d’avoir son territoire, de trouver sa nourriture, de vivre en meute, etc. En somme, la création de Dieu est harmonieuse.]

Vérification du schéma : dans la bulle 5 doivent figurer l’oiseau et la pieuvre.  

Jour 6 (Gen:1:24-31)

Questions en fin de lecture :

Comment Dieu crée-t-il l’être humain ? [Réponse : il le crée homme et femme, cela signifie qu’il a créé chacun d’entre nous avec une identité propre. Chacun d’entre nous est créé garçon ou fille et cela explique nos différences. Par exemple, les filles vont parfois préférer rester entre elles et discuter, tandis que les garçons vont parfois préférer faire du sport ensemble. Ceci n’est pas une règle absolue mais ce qui est sûr, c’est que nous sommes différents. Dieu aime cette diversité, il l’a voulue et elle est utile : en tant que filles on peut apprendre des choses nouvelles grâce aux garçons, et vice versa.]

Quelle mission Dieu donne-t-il à l’homme et à la femme ? [Réponse : avoir des enfants et remplir la terre, puis « dominer la terre et les animaux », ce qui ne veut pas dire qu’on peut les maltraiter ou leur faire faire tout ce que l’on veut, mais qu’on peut cultiver la terre et utiliser les animaux pour nous aider dans notre travail, etc. Cela implique aussi que nous avons une responsabilité envers la création : nous devons en prendre soin, la protéger, l’utiliser d’une manière sage et non pas gaspiller ses ressources.]

Vérification du schéma : dans la bulle 6 doivent figurer la girafe et Adam et Ève.  

N.B. Remarquez que les jours 4, 5, 6 (soleil/lune, oiseaux/poissons, animaux terrestres et êtres humains) correspondent aux jours 1, 2, 3 (jour/nuit, ciel/mer, terre) : les éléments créés les trois derniers jours sont les "habitants" des éléments créés les premiers. Ainsi toute la création est comme un bel écrin pour ces habitants et plus particulièrement pour les êtres humains si précieux aux yeux de Dieu. 

Jour 7 (Gen:2:1-3)

Attention : il faudra arrêter l’enfant après le v. 3, car il n’y a pas ici la phrase « il y a un soir, il y a un matin. Voilà le jour X » que nous avions définie comme marqueur de fin de lecture. 

Questions en fin de lecture :

  • À votre avis, pourquoi Dieu se repose-t-il ? [Réponse : ce n’est pas parce que le travail accompli l’a épuisé, mais parce qu’il nous montre l’exemple d’un bon rythme de travail, c’est-à-dire six jours de travail et un jour de repos dans lequel on profite de la création entière]
  • Combien de temps a duré la création ? [Réponse : la Bible parle de six jours de création. Sans trop s’aventurer dans des détails complexes, on essaiera quand même d’expliquer aux enfants que le mot « jour » peut être une image poétique pour désigner un laps de temps et donc que la création peut avoir duré plus d’une semaine, sans que nous puissions dire combien exactement.]

Vérification du schéma : dans la bulle 7 doit figurer le mot « repos ».  

Questions finales :

  • Quelle est votre impression à la fin de cette histoire : si vous deviez décrire la manière dont Dieu voit ce qu'il a créé, que diriez-vous ? [Réponse : le résultat est « bon » et même « très bon » (Gen:1:31). La création fonctionne parfaitement, c’est-à-dire qu’elle est harmonieuse : Dieu a créé les animaux et les êtres humains, mais il a aussi créé la nourriture dont ils ont besoin, l’eau, la chaleur du soleil, etc.]
  • Est-ce que cela nous révèle quelque chose de la nature de Dieu ? [Réponse : il est bienveillant et il prend soin de la création. C’est aussi un Dieu qui a voulu mon existence, j’ai de l’importance à ses yeux. En tant qu’être humain, j’ai une responsabilité particulière vis-à-vis du reste de sa création.]

À la fin, l’animateur peut féliciter les enfants : « Super ! Maintenant on sait que les informations que je vais transmettre aux explorateurs seront justes, car on a tout vérifié dans la Bible. »

Sujet de l'animation

Description

Le verset à apprendre est Gen:1:27 : « Alors Dieu crée les humains à son image, et ils sont vraiment à l'image de Dieu. Il les crée homme et femme. »

Pour apprendre ce verset, on emploie une méthode visuelle. On va remplacer certains mots du verset par des images ou des symboles représentant le mot.

Matériel : de la patafix©, l’Annexe 3 imprimée sur une page A4, les symboles de l’Annexe 4 imprimés et découpés.

Procédé : Pour commencer, on explique aux enfants ce que représentent les symboles imprimés : le rayon de soleil entre les nuages = Dieu ; la poterie = le fait de créer ; le schéma de Léonard de Vinci = l’être humain ; le bonhomme bleu = un homme ; le bonhomme rouge = une femme ; etc.

L’animateur peut demander à un volontaire de placer les images au bon endroit dans le verset (une image sur chaque étoile), pendant qu’un autre volontaire lit le verset dans la Bible. Au final, le schéma doit correspondre à l’Annexe 5.

Une fois les images fixées au bon endroit à l’aide de la patafix©, on invitera les enfants à lire tous ensemble le verset, sans s’aider de la Bible. Ensuite, l’animateur enlèvera l’une des images et demandera à un enfant de réciter le verset.

L’animateur enlèvera alors une seconde image et procédera de même avec les enfants. On continuera ainsi jusqu’à ce que toutes les images soient ôtées. On peut ensuite augmenter la difficulté en cachant les deux dernières lignes, puis les trois dernières lignes, etc. L’étape ultime est de cacher tout le verset et de le faire répéter entier aux enfants.

Engagement personnel

Description

Le verset que nous avons appris nous dit que Dieu a créé l’être humain, homme et femme. Cela signifie qu’il a créé chacun d’entre nous. Juste après ce verset, la Bible nous dit que Dieu nous a donné un rôle particulier, un rôle de responsables de la création. Cela fait partie de la volonté de Dieu que chacun d’entre nous prenne son rôle de responsable de la création au sérieux.

Et moi ? Est-ce que dans ma vie de tous les jours je respecte la création ? De quelle manière puis-je montrer mon respect de la création ?

L’animateur peut laisser les enfants trouver diverses idées ou en proposer s’ils manquent d’imagination (par ex. : se montrer doux avec les animaux, aider papa et maman à trier les déchets, ne pas gaspiller l’eau, etc.).

Parmi toutes les propositions qui ont été faites, proposer aux enfants d’en choisir chacun une qu’ils aimeraient se mettre au défi de tenir dès à présent. Le but de cette discussion, rappelons-le, n’est pas de faire de la propagande écologique, ni de culpabiliser les enfants dans leur train de vie quotidien mais de leur apprendre que, même jeunes, ils peuvent assumer des responsabilités et surtout que cela correspond à la volonté de Dieu pour l’être humain.

Ma prière

Description

Proposition n°1 :

L’idéal pour cette partie de la leçon serait de pouvoir sortir avec les enfants dans un parc ou un espace vert, s’il s’en trouve un autour de la salle d’école du dimanche et que le temps le permet. Une fois à l’extérieur, on attirera l’attention des enfants sur les merveilles de la nature : le chant d’un oiseau, la hauteur des arbres, la chaleur d’un rayon de soleil, le complexité d’un corps humain, etc. L’animateur peut alors proposer aux enfants de se séparer et de se promener quelques instants dans la nature (dans un rayon de quelques mètres, à portée de vue) et d’observer ce qui les entoure. Lorsqu’ils voient quelque chose de beau ou qui leur plait, ils peuvent en profiter pour remercier Dieu pour ce qu’il a créé.

Proposition n° 2 :

S’il n’est pas possible de se rendre à l’extérieur, on peut placer les images de l’Annexe 6 imprimées et découpées sur la table au milieu des enfants. S’il y a beaucoup d’enfants, on peut imprimer certaines images en double pour qu’il y en ait au moins une par enfant.

Le principe est le même : mener les enfants à se laisser émerveiller devant la création. L’animateur leur laissera quelques instants pour observer les photos, puis ils en choisiront chacun une qui leur plaît particulièrement. Ensuite, on laissera quelques minutes aux enfants pour se séparer dans la salle d’école du dimanche et pour réfléchir à la création de Dieu en observant l’image qu’ils ont choisie.

Au bout de quelques minutes, on peut les rassembler et laisser quelques enfants partager ce qui les a touchés. Ils peuvent garder la photo s’ils le souhaitent.

Proposition n°3 :

Si on ne peut ni emmener les enfants à l’extérieur, ni imprimer les photos de la proposition n°2, on peut apporter quelques éléments de la nature, tels que des fleurs séchées, des pommes de pin, des jolis galets, des feuilles séchées, de la mousse, etc. Ensuite on procédera comme dans la propositionn° 2.

Media

Le moment détente

Description

Objectif :

Découvrir la nature et comprendre que Dieu crée la vie et lui permet de se maintenir. Pour cela, on va fabriquer des "versions miniatures" des enfants présents, qui porteront leur nom. En guise de cheveux, ils auront des graines de lentilles qui germent en une semaine (on peut aussi utiliser des graines d'avoine).

Matériel :

Un rouleau ou un demi-rouleau de papier toilettes vide pour chaque enfant, une coquille d’œuf vide et lavée et dont la partie supérieur a été ôtée au préalable par l’animateur, du coton, des graines de lentilles vertes (que l’on trouve en grande surface), des feutres de couleurs et des feutres indélébiles, des ciseaux, du papier blanc, de la colle, un peu d’eau, les étiquettes de la partie "accueil des enfants".

Description :

  • Faire en sorte que les enfants recouvrent leur rouleau de papier toilettes d’une bande de papier blanc. Pour cela, il faut calculer la hauteur du rouleau et découper une bande de papier de cette hauteur et de la largeur d’une feuille A4 en portrait (cf. l’exemple en Annexe 7).
  • Une fois le papier fixé au rouleau, chaque enfant y colle son étiquette, puis décore le rouleau afin d’en faire le bas du corps d’un bonhomme.
  • Ensuite, chaque enfant prend une coquille d’œuf et lui dessine un visage à l’aide des feutres indélébiles (yeux, bouche, lunettes, etc. selon la créativité de chacun). On dépose alors dans la coquille un peu de coton qu’on humidifie bien avec de l’eau (il ne faut pas mettre trop d’eau, sinon les graines pourrissent). Sur le coton, on place des lentilles de manière à recouvrir presque intégralement le coton. Finalement, la coquille d’œuf (le visage) peut être placée sur le rouleau de papier toilettes (le corps) et elle devrait y tenir parfaitement sans colle.
  • Donner quelques indications aux enfants sur l’entretien des graines : chaque matin, ajouter un peu d’eau, il faut que le coton soit bien humide (mais pas détrempé, sinon les graines pourrissent). Il ne faut pas verser trop rapidement l’eau, sinon les graines se déplacent. Il faudra aussi que les graines soient au contact de la lumière du soleil. Si les graines n’ont pas germé au bout de deux ou trois jours, c’est normal car cela prend du temps.

Il vaut également la peine de rappeler aux enfants le but de ce bricolage :

Observer la nature telle que Dieu l’a créée et voir que même de tout petits éléments qui paraissent sans vie (les graines de lentilles), la vie peut naître. Mais il faut garder à l'esprit que les graines ne pourront pas vivre longtemps dans ces conditions, car elles n'ont pas de quoi étendre leurs racines et se fortifier. Il ne sera donc pas étonnant qu'elles meurent au bout d'un certain temps.

Conclusion et Ouverture

Description

Les enfants repartent chez eux avec leur bricolage. Ils ont pour mission de bien s’en occuper, de l’arroser et de ne pas laisser les petites graines mourir. L’animateur peut leur demander d’observer la croissance de la graine, afin de voir comment la nature se développe. En lien avec cela, on peut demander aux enfants s’ils savent comment la grande nature de Dieu, qu’il a créée au commencement et dont on a parlé pendant la leçon, se développe dans la suite des histoires de la Bible. Est-ce que tout va rester aussi « bon » que Dieu l’a créé ? L’animateur peut écouter quelques réponses des enfants mais il essaiera surtout de leur donner envie de lire les aventures des explorateurs pendant la semaine pour connaître la suite de l’histoire. En fin de leçon, il vaut la peine de préciser les indications concernant la croissance des lentilles, afin d'aider les enfants à s’en occuper.On peut alors leur proposer de profiter de l’observation de la croissance de la nature pour entamer une discussion avec les parents sur la façon miraculeuse dont Dieu crée la vie. Autre possibilité : en rapport avec le thème de la création, on peut proposer d'observer la nature autour d'eux dans leur quartier ou lors d'une balade. Cela serait une bonne occasion de s’émerveiller devant la création de Dieu et de partager ensemble une réflexion sur la puissance de Dieu et sa bonté envers la création. Idée de balade en famille : une randonnée en montagne, un parcours dans la forêt en prenant des photos, une promenade pour ramasser des fleurs, des champignons ou de jolies feuilles (selon la saison).