ambiance_t5-a5.jpg

Moïse et la première Pâque

Tome 5 / Animation 5


Objectif

Découvrir la fête de la Pâque juive et faire le lien avec la fête chrétienne de Pâques. 

Dans le livre

Texte(s) biblique(s)

  • Exode:12:1-30

Verset(s) clé(s)

  • Jean:10:9:

Déroulement de l'animation

Après avoir découvert comment les juifs vivent la fête de la Pâque (Pessa’h) et quelle en est l’origine, nous ferons le lien avec Jésus et ce qu’il a fait pour nous. 

Vidéo

Versets de la semaine

  • Exode:10:21-28, Exode:11:1-8, Exode:12:1-11, Exode:12:12-20, Exode:12:29-33, Exode:12:37-42

Pages

48 à 52

Activités

Description

Avant l’arrivée des enfants, vous allez préparer la salle pour la rencontre d’une manière particulière : disposez au centre de la salle une table recouverte d’une jolie nappe et des bougies. Mettrez 5 coupes de jus de raisin, un bol d’eau salée et un plateau de Seder contenant les 6 éléments ou plus facilement, une image de celui-ci (cf. annexe ainsi que l'onglet "Pessa'h aujourd'hui" ).

Vous n’oublierez pas de préparer la porte d’entrée de la salle : essayer de reproduire une porte en bois avec du papier kraft ou du tissu. Pensez à bien protéger les montants et le linteau car ils seront recouverts de peinture à un moment donné.

Si la porte d’entrée n’est pas idéale pour l’utiliser pour l’animation, vous pouvez aussi recréer une porte sur un des murs de la salle.

 

Au travers de cette mise en scène, vous allez mettre les enfants dans l’ambiance de cette nuit spéciale, celle de la première Pâque. L’idée n’est pas de leur faire vivre un vrai repas pascal juif, appelé Seder, mais de leur en donner quelques éléments.

 

Accueil des enfants

Description

Les enfants vont entrer dans la salle et observer ce qu’ils voient autour d’eux.

Leur souhaiter la bienvenue et leur expliquer ce que vous allez vivre durant cette matinée. Petit rappel de l’animation précédente, sous forme de récit ou de questions-réponses :

 

«  La semaine dernière vous avez découvert le combat de Dieu pour faire sortir son peuple d’Égypte. Il a envoyé des signes, des fléaux pour faire plier Pharaon. Le dernier fléau envoyé par Dieu a été la mort des premiers nés égyptiens. Suite à cela,  le peuple a quitté l’Égypte. Et aujourd’hui, nous allons parler de cette nuit où tout a basculé. »

 

Expliquez aux enfants que suite à l’annonce du dernier fléau (Exode:11:4-7), Dieu a donné des instructions très claires de comment le peuple hébreu devait vivre cette nuit. C’était une nuit vraiment spéciale car Dieu en a fait le premier jour de leur calendrier. On dit que le peuple d’Israël en tant que tel est né à ce moment-là.

 

Introduction au thème

Description

Quelles instructions Dieu a-t-il données pour cette nuit et pour la fête de Pessa’h ?

 

Afin de faire participer les enfants, vous pouvez leur faire lire des extraits du texte biblique.

 

  • Exode:12:5-8 : chaque famille doit sacrifier un agneau sans défaut. Avec le sang, les Hébreux doivent badigeonner les montants de la porte des maisons. Le sang sera un signe et l’Éternel ne frappera pas les nouveau-nés de cette maison.

 

À ce moment là de l’animation, vous pouvez demander aux enfants de mettre de la peinture rouge sur les montants et le linteau de la porte de la salle, ou de la porte dessinée sur le mur.

 

  • Exode:12:15 : le peuple allait quitter précipitamment l’Égypte, ils n’auraient pas le temps de faire lever le pain. Ils mangeront donc du pain sans levain et ce, pendant 7 jours. Durant cette période, il ne doit y avoir aucune trace de levain dans la maison.

 

  • Exode:13:2 et Exode:13:15 : tous les premiers-nés seront consacrés : les animaux étaient sacrifiés et les enfants étaient rachetés (on sacrifiait un mouton à leur place) , Exode:13:15

 

  • Exode:13:8-10 : cette fête devra être célébrée chaque année.

 

 

 

Sujet de l'animation

Description

Cette fête, appelée "Pessa’h" devra être célébrée chaque année, selon les instructions que  Dieu donna à Moïse. Les éléments disposés sur la table sont ceux que les juifs préparent pour cette fête. Ils sont là pour rappeler ce qui s’est passé cette nuit-là en Égypte.

 

En voici quelques explications :

 

6 éléments sur le plateau de Seder :

  • Z’roa : os d’agneau, rappelant le sacrifice de l’agneau.
  • Beitzah : œuf dur en souvenir de la destruction du temple de Jérusalem.
  • Maror et Hazeret : 2 types d’herbes amères (salade romaine, endive ou raifort par exemple) rappelant l’amertume de l’esclavage.
  • Karpass : légumes (persil, patate cuite ou céléri par exemple) symbole du renouveau. En effet, Pessa’h est la fête du printemps, la fête de la naissance du peuple juif.
  • Harosset : mélange doux de pommes râpées, noix, cannelle. Sa couleur brune rappelle le mortier utilisé par les esclaves hébreux pour fabriquer les briques nécessaires aux constructions.

L’eau salée : elle représente les larmes des enfants d’Israël pendant l’esclavage. Les légumes sont trempés dedans pendant le repas.

Les coupes de jus de raisin (de vin pour les adultes) : elles sont l’expression de la liberté et des différentes étapes de la Rédemption. Une seule ne sera pas bue : la coupe d’Elie (celui qui annoncera l’âge messianique).

Il manque sur la table un élément important : une petite pile de 3 pains sans levain.  

 

À ce moment-là de l’animation, je vous propose de confectionner des pains sans levain qui pourront être ajoutés sur la table et dégustés plus tard. Cf. recette (annexe2).

 

La fête se vit selon une procédure nommée le Haggada qui se déroule en 15 étapes. Durant cette fête, les juifs se remémorent le passage pour leurs ancêtres de l’esclavage à la liberté.

Pessa’h signifie « passer au dessus » : cela rappelle la mort qui est passée au dessus les maisons des Hébreux. Mais aussi le passage de l’esclavage à la liberté.

 

Une fois tous ces éléments de la Pâque juive découverts, vous pouvez sortir de la salle et vous mettre face à la porte. Celle-ci aura les montants et le linteau rouge, comme à l’époque de Moïse.

Posez cette question aux enfants :

« Moïse avait annoncé que l’Égypte serait frappée par la mort. Les premiers-nés de chaque famille allait mourir, sauf chez les Hébreux qui allaient être à l’intérieur des maisons protégées par le sang d’un agneau. Qu’est-ce que les Hébreux devaient faire pour être sauvés ? »

Les Hébreux devaient entrer, passer par la porte et croire que ce sang allait les protéger.

 

Si vous voulez plus de détails sur cette fête juive, vous pouvez consulter ce site internet :

 http://heritagejudeochretien.revolublog.com/la-coutume-juive-du-repas-pascal-appele-seder-a3438044

Mots-clés pour la recherche : coutume juive du repas pascal, seder

 

 

Engagement personnel

Description

Les enfants sont toujours face à la porte de la salle.

 

Et nous aujourd’hui, de quelle manière pouvons-nous être sauvés ?

 

A cause du péché, l’homme a été séparé de Dieu. Dans l’Ancien Testament, nous voyons que les gens devaient faire des sacrifices pour demander le pardon de leurs péchés.

Pourquoi est-ce que nous, aujourd’hui, nous n’avons plus besoin de faire de sacrifice ?

 

Lire Jean:10:9

« La porte, c’est moi. Celui qui entre en passant par moi sera sauvé. »

 

Jésus dit qu’il est la porte. Les Hébreux avaient mis le sang d’un agneau sur la porte. Aujourd’hui, quel sang est sur la porte ? 

Jésus est mort sur la croix, son sang a coulé. Dieu a donné son Fils, il a été sacrifié pour que nous puissions être sauvés. Après la mort de Jésus, il n’a plus jamais été nécessaire de faire des sacrifices. Jésus a pris tous nos péchés sur la croix, une fois pour toutes.

Moi, je dois simplement faire le choix de passer cette porte et de croire que le sang de Jésus me protège.

 

Demandez aux enfants de faire un moment de silence pour réfléchir à ce qui vient d’être dit. Leur proposer de prendre aujourd’hui une décision, s’ils ne l’avaient jamais fait auparavant : est-ce que j’ai envie de croire que le sang de Jésus m’a sauvé ? Est-ce que j’ai envie de passer cette porte ?

 

Je pense qu’il n’est pas nécessaire de symboliquement leur faire passer la porte s’ils prennent la décision de reconnaître Jésus comme leur sauveur. En effet, tous devront la passer pour la suite du programme et cela créerait un malaise avec les enfants qui ne veulent pas prendre de décision aujourd’hui. Ça évite de mettre la pression aux enfants et qu’ils se sentent piégés.

 

Une fois que tout le groupe est de retour dans la salle, vous pouvez leur proposer de prier pour eux. Simplement les bénir, un à un.

 

Sujet de l'animation

Description

Reprendre quelques éléments de la Pâque juive et faire le lien avec la fête chrétienne de Pâques  :

 

  • Un agneau a été sacrifié pour mettre le sang sur la porte. Il était pur, sans défaut --- Jésus est l’agneau sans défaut sacrifié (1 Corinthiens:5:7)
  • Lors de cette première Pâque, le peuple hébreu est passé de l’esclavage à la liberté  -->  Lorsqu’on accepte Jésus comme notre sauveur, on n’est plus esclave de notre péché mais on est libre.
  • On décrit la sortie d’Égypte comme le moment où le peuple d’Israël est né (aussi avec les tables de la loi qui ont été données) --> Lorsqu’on accepte de donner sa vie à Jésus, de l’accepter comme son sauveur, on parle d’une nouvelle naissance.
  • Dieu a donné l’instruction de se souvenir de cette première Pâques --- Jésus lorsqu’il prend le dernier repas avec ses disciples, il s’agit de ce repas du Seder. Il parle du pain comme étant son corps et du vin comme étant son sang. Et il dit : « Faites ceci en mémoire de moi. » (Luc:22:19)

  

Le moment détente

Description

Afin d’illustrer l’animation d’aujourd’hui vous pouvez faire un bricolage avec les enfants (cf. annexe 3 et 3bis).

 

  • Prendre une feuille A4 et la plier en deux.
  • Demander aux enfants de dessiner une porte au centre de la deuxième moitié de la feuille. Ou alors, imprimer le modèle  que les enfants pourront colorier et décorer (cf. annexe 4).
  • Découper au cutter 3 côtés de la porte pour qu’elle puisse s’ouvrir.
  • Coller les deux parties de la feuille A4, sauf la porte.
  • Imprimer les versets (cf. annexe 5) et les coller à l’intérieur et autour de la porte.

 

En attendant que tout le monde ait fini son bricolage vous pouvez leur faire apprendre le verset de Jean:10:9 (cf. verset illustré).

Partagez le verset en 4 parties et chaque enfant, l’un après l’autre dit une partie. Faites plusieurs fois le tour si nécessaire.

 

Conclusion et Ouverture

Description

À la page 49 du livre des Explorateurs, Jade pose une question : Pourquoi Dieu a fixé des règles aussi strictes ? EssaIe d’y réfléchir et lis la découverte de Jack à ce sujet (page 49).